Chroniques

samedi 28 octobre 2017

Le nazi et le psychiatre, Jack EL-HAI



SynopsisÀ la fin de la Seconde Guerre mondiale, les hauts responsables nazis sont jugés à Nuremberg. Les Alliés veulent un procès exemplaire. Avant de passer en jugement, chaque prévenu doit être préalablement déclaré sain d'esprit et responsable de ses actes.
Douglas Kelley, un jeune psychiatre américain, a carte blanche pour étudier le profil psychologique de Hermann Göring et d'autres chefs nazis. Il leur fait passer une batterie de tests et s'entretient avec eux pendant des heures. Göring le fascine, au point qu'il poussera son étude au-delà de sa mission initiale. En voulant s'approcher trop près de la «bête», sa vie bascule.Rentré aux États-Unis avant la fin du procès, il emporte avec lui toutes ses notes et ses études sur les chefs nazis. Hanté par son expérience, il se suicide douze ans plus tard en avalant une capsule de cyanure... comme Göring la veille de son exécution.

Mon avis : Je recommande ce livre à tous ceux qui s'intéresse à la Seconde Guerre Mondiale. On y suit l'histoire d'un jeune psychiatre, Douglas KELLY, qui doit juger de la "bonne santé mentale" des anciens hauts fonctionnaires nazis. Au fils des pages on se rend compte que notre jeune psychiatre développe une forme d'attachement à Hermann GÖRING tout en délaissant son épouse, mais aussi que ces nazis que l'on pensait fou, ne semble pas l'être. Tout le livre tourne de cette relation presque amicale entre ces deux hommes, qui essaient de manipuler l'autre, afin d'en savoir le plus possible. 

Je pense que ce livre peut être lu à n'importe quel âge et pourrait facilement s'insérer dans un programme scolaire afin d'approfondir le sujet. D'autant plus que l'on n'y retrouve pas des termes techniques liés à la psychiatrie qui pourrait empêcher la bonne compréhension du lecteur. 

La fin de ce livre m'a énormément touché. Alors que l'on pourrait penser que KELLY et GÖRING sont deux hommes profondément différents, ils se ressemblent bien plus qu'on pourrait le croire. 

Ma note : 17/20

XOXO Koala

http://www.livraddict.com/profil/koalarouge/

livraddict

jeudi 3 décembre 2015

Endgame, Tome 1 l'Appel, James FREY et Nils JOHNSON-SHELTON


Synopsis : Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L'humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d'années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme. 
L'un d'eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Endgame n'a ni règles ni limites.
Il n'y aura qu'un seul vainqueur.

Une quête survoltée aux quatre coins du globe, menée par la plume nerveuse d'un grand auteur. Addictif !


Mon avis : comme ce livre nous le promet, il est plein d'énigmes, qui heureusement en sont pas à faire pour apprécier pleinement l'histoire. On y suis les aventures (quelques peu meurtrières) des 12 élus ainsi que d'un autre garçon. Ces 13 personnages ont chaque leur propre identité et histoire, ce qui permet de ne pas laisser le lecture avec trop de question vis-à-vis des personnages et ainsi ce poser des questions sur l'histoire du pourquoi et du comment. 

Ma note :16/20

XOXO Koala.

livraddict
http://www.livraddict.com/profil/koalarouge/


jeudi 12 février 2015

La mort est mon métier, Robert MERLE


Synopsis : Le Reichsführer Himmler bougea la tête, et le bas de son visage s'éclaira...
- Le Führer, dit-il d'une voix nette, a ordonné la solution définitive du problème juif en Europe.
Il fit une pause et ajouta :
- Vous avez été choisi pour exécuter cette tâche.
Je le regardai. Il dit sèchement :
- Vous avez l'air effaré. Pourtant, l'idée d'en finir avec les Juifs n'est pas neuve.
- Nein, Herr Reichsführer. Je suis seulement étonné que ce soit moi qu'on ait choisi... 


Mon avis : Ce livre est une biographie romancer de la vie de Rudolf Hoess, qui sera appelé Rudolf Lang dans ce livre. Ce livre se décompose en sept dates majeurs de la vie de Rudolf mais on peut considérer qu'il est coupé en deux parties.
Dans la première partie : On fait la rencontre avec un Rudolf enfant qui vit avec ses parents et ses trois soeurs. Son père était un homme très religieux, qui voulait que son fils devienne prête, et donnait à ses enfants et particuliérement à Rudolf une éducation très stricte. Ce qui marquera Rudolf jusqu'à la fin du livre.
Dans la deuxième partie : Dans cette partie Rudolf décide de penser un peu plus par lui même et de réaliser son rêve : s'engager dans l'armée où pendant la Première Guerre Mondiale il partira au front. Mais à son retour les soldats allemands sont très mal vue, et il décide de trouver un travail avec un vieil ami dans l'espoir d'une vie meilleure (N.B : à cause du pouvoir d'achat très faible après la guerre du à l'obligation de l'Allemagne de payer pour les réparation).  C'est à ce moment qu'il décide de s'inscrire au SA, où en tant qu'ancien militaire, il sera très bien reçu. C'est pendant la Seconde Guerre Mondiale qu'il devient le responsable du KL de Auschwitz, où on le suivra jusqu'à la fin de la guerre.
Je conseille ce livre à tout ceux qui s’intéresse à cette période ou au étudiant qui l'étudie.

Koala Rouge

lundi 9 février 2015

The Mortal Instruments, tome 3 : Le Miroir mortel


Synopsis : La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d'Ombres. Clary se rend dans la Citée de Verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé. S'introduire dans la Cité sans l'autorisation de l'Enclave n'est pas sans danger... Au cours de sa quête, Clary rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d'arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d'Ombres et Créatures Obscures. Comment conclure une telle union ? Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement ?

Mon avis : 3ème et derniers des instruments mortels, qui était juste magique. C'est très certainement mon préféré de cette trilogie.
Les personnages sont toujours aussi attachant, si ce n'est plus. Et l'enchaînement de l'intrigue ne m'a pas laissé le temps de lâcher le livre, chaque rebondissement m'a maintenant en haleine. On en apprend beaucoup sur l'histoire de l'Enclave actuelle, le lien qui "unit" Jace à Valentin, toutes les conséquences du cercle, mais aussi on apprend d'où vienne les instruments mortels. Ce qui permet aux lecteurs d'avoir les réponses à ses questions.


lundi 5 janvier 2015

Chronique Je suis le dernier juif,

Coucou les lecteurs,


RésuméOctobre 1942. Chil Rajchman a 28 ans quand il est déporté à Treblinka. Il échappe à la chambre à gaz en devenant tour à tour trieur de vêtements, coiffeur, porteur de cadavres ou « dentiste ». Le 2 août 1943, il participe au soulèvement du camp et s'évade. Après plusieurs semaines d'errance, le jeune homme se cache chez un ami près de Varsovie. Dans un carnet, il raconte ses dix mois en enfer. À la Libération, il est l'un des 57 survivants parmi les 750 000 Juifs de Treblinka. Aucun camp n'avait été aussi loin dans la rationalisation de l'extermination de masse. Ce texte, publié pour la première fois, est unique. Écrit dans l'urgence, avant même la victoire sur les nazis, il s'inscrit parmi les plus grands.


Mon avis : Je suis le dernier juif, est le second témoignage de juif ayant connu les camps de concentrations que je lis, le premier étant La nuit de Elie Wiesel. Ce témoignage m'a fait découvrir le camps de Treblinka  et expose comment un homme qui perd toute sa famille est quelques heures et qui vit dans des conditions horribles arrive à développer une envie de vivre à nouveau et sortir de se cauchemar. Ce témoignage est magnifique je n'ai pas pu lâcher le livre sans le finir. Afin de survivre à cet enfer Chil décide de mentir de déclare être coiffeur de métier comme le lui a conseil au autre juif étant arrivé plus tôt que lui. C'est dans le premier tant grâce à ce mensonge qu'il ne se fait pas tuer. Et il continuera a apprendre d'autre métier comme porteur de cadavres ou "dentiste" afin qu'on lui laisse la vie sauve. 
Si vous aimez les témoignages et/ou la seconde guerre mondiale, je ne peux que vous le recommander. C'est un témoignage haletant où Chil nous décrit les horreurs qu'il pouvais voir à longue de journée avec beaucoup d'intensité. 

Ma note : 16/20

XOXO Koala.





dimanche 4 janvier 2015

Première chronique The Mortal Instruments tomes 1 et 2

Coucou les filles.

En ce début d'année je décide de me lancer dans l'aventure des blog, et de venir partager avec vous les livres que j'aime ou non.


Maintenant j'aimerais vous parler des deux derniers livres que j'ai lu : The Mortal Instruments 1. La cité des ténèbres et 2. La cité des cendres, écris par Cassandra Clare et traduit par Julie Lafon.

Genre : Young Adult, Fantastic

1. La cité des ténèbres.


Synopsis : Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commette un meurtre. Et détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d'un seul coup!
Mais le pire reste à venir... Sa mère a été kidnappé par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté.
Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaque et la société secrète des chasseurs d'ombres... Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

2. La cité des ténèbres.
                                                         
Synopsis : Le Monde Obscur est en émoi depuis le meutre mystérieux d'un loup-garou survenu devant le Hunter's Moon. Du coté des Chasseurs d'Ombres, Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare.
Pris dans la tourmente des événements, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux forces du mal. Un combat qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l'East River...

Mon avis : Cassandra Clare a su développer un univers incroyable avec un mélange entre la mythologie que l'on connait et une mythologie qu'elle invente pour son histoire.
On y retrouve des descriptions de lieux réellement magnifiques sans pour autant que l'on puisse être submergé par des détails qui peuvent parfois être inutile. Les temps d'actions de ces deux premiers livres sont très bien rythmés sans pour autant laisser de coté le caractère des personnages, même lorsqu'ils sont secondaires voir tertiaires.
Alors oui, comme souvent de la romance, mais ici Cassandra Clare a su développer des sentiments entre ses différents personnages, sans pour autant mettre en périls l’intérêt que l'on peu porter au livre et à son intrigue.,

Note : 3.75/5 (pour le tome 1)
4/5 (pour le tome 2)

XOXO KoalaRouge.



livraddict